Le 25 mai 1961, la décision d'aller sur la Lune est prise. Le Président Kennedy annonce dans un discours au Congrès qu'un Américain débarquera sur la Lune et reviendra sur Terre sain et sauf avant la fin de la décennie.

Quand Kennedy parle, le programme spatial soviétique est déjà très avancé. L'URSS a mis le premier satellite sur orbite, a atteint la Lune, a photographié la face cachée de la Lune et a envoyé un homme en orbite.

Les USA viennent juste d'envoyer un astronaute dans l'espace mais seulement pour quinze minutes. L'Amérique est décidée à remporter la course à la Lune.

Le Congrès est prêt à dépenser des milliers de millions de dollars. Le public soutient le projet.

Des nouveaux centres spatiaux sont construits. Le projet de nouvelles fusées et de nouveaux vaisseaux spatiaux sont arrêtés. Un nouveau programme est lancé. Gemini, conduit deux hommes dans l'espace pour tester le comportement humain et les équipements et méthodes du programme lunaire. Ce programme permet d'étudier les dangers des radiations dans l'espace et les effets de l'apesanteur au cours de séjours de longue durée. Les astronautes apprennent à changer d'orbite et pratiquent le rendez-vous spatial entre deux vaisseaux. Pendant que les astronautes se préparent pour les vols du programme Apollo, les ingénieurs de la NASA élaborent et réalisent le vaisseau Apollo qui est composé de deux parties. Une en forme de cône, le module de commande. Les astronautes iront vers la Lune et reviendront sur Terre avec ce module. Une autre, le module alunissage. Deux astronautes y prendront place, se sépareront du module de commande qui continuera à tourner autour de la Lune, descendront vers la surface lunaire où ils se poseront. Avec ce module ils reviendront vers le module de commande pour rejoindre la Terre.

Les ingénieurs travaillent à la construction d'une énorme fusée capable d'envoyer le vaisseau Apollo vers la Lune. Cette fusée doit être beaucoup plus puissante que celles utilisées pour envoyer dans l'espace les vaisseaux Mercury avec un homme ou les vaisseaux Gemini avec deux hommes. Elle est appelée Saturne. Deux modèles de fusée Saturne sont réalisés. Saturne 1B utilisée pour lancer des vaisseaux Apollo autour de la Terre pour des vols d'essai. Saturne 5 est le modèle utilisé pour envoyer des astronautes vers la Lune. La fusée Saturne 1B lance des missions inhabitées en orbites terrestres (AS-201, AS-203, AS-202) Les moteurs de la fusée fonctionnent avec succès. Ces missions démontrent que la cabine Apollo supporte le lancement et le retour sur Terre. La Saturn V était l'engin le plus perfectionné et le plus complexe. La fusée se composait de 3 étages. A sa pointe, le vaisseau Apollo constitué lui-même de 3 parties et la tour de sauvetage, en cas d'explosion au décollage. Elle était larguée après le décollage. Le train spatial, à destination de la Lune, était constitué du module de service contenant le système propulsif (3,9 m de diamètre, 7,6 m de long et 23,178 tonnes), du module de commande, (3,9 m de diamètre, 3,65 m de haut et 5,703 tonnes)  occupé par les astronautes, représentant la pointe de la Saturn V et du LEM,  dans la partie située sous le module de service (15, 196 tonnes à sec) étant lui-même composé de 2 parties, le module de descente et le module de remontée. Les 6 millions de pièces, composant le vaisseau.

Fin 1966, la Nasa est prête pour des vols d'essai habités.

Descriptif des missions et Insignes