Après la réussite de l'envoie de l'homme dans l'espace, les soviétiques et les américains veulent une présence permanente dans le cosmos. A partir d'avril 1971 plusieurs stations orbitales ont été placées en orbite terrestre, elles comportaient soit un seul élément (Saliout où Skylab), soit plus complexes elles étaient formées de plusieurs modules joints les uns aux autres (Mir où Station Spatiale Internationale). Afin d'allonger la durée de vie et de l'occupation des stations, des ravitaillements s'effectue au moyen du vaisseau cargo "Progress".

Dérivé du Soyouz, il se compose en trois compartiment (fret, ergols, service). Le premier à un volume de 6,5 m3 et transporte 1300 kg de charges utiles (élément du système de survie, appareils scientifique, etc..). Le système de survie consomme une quantité importante de matière (environ 4370 kg par an de nourriture, oxygène, eau, pour deux personnes). Chaque Progress emporte des générateurs d'air, des absorbeurs de gaz carbonique, des filtres à air, des bidons d'eau, des aliments et des affaires personnelles.

Le compartiment des ergols se trouve à la place de la capsule de descente. Elle emporte 1000 kg de charge : 4 réservoir d'ergols d'une contenance de 700 kg et des ballons d'air comprimé. Le transfert des ergols s'opère à l'aide d'un système de pompage et de pressurisation. La pompe vide le gaz des réservoirs à l'aide d'un compresseur d'une puissance d'un kilowatt, tandis que l'air comprimé, stocké dans des ballons, passe à travers un réducteur et pousse les ergols à travers les canalisations jusqu'au réservoirs.

Le compartiment de service possède deux châssis d'appareil a lieu d'un. Il s'agit d'appareil du système de rendez-vous et du système d'alimentation en énergie. Le rendez-vous est effectué en 33 orbites. Le Progress dispose de six batteries chimiques qui augmentent son autonomie.

En 1989 il est remplacé par le Progress-M d'une charge utile de 2400 kg. Une paire de panneau solaires (surface de 9,8 m² ) lui donnait une autonomie de 30 jours. Il possède le systèmes de rendez-vous plus perfectionné permettant l'arrimage à l'avant ou à l'arrière de la station.

En 2000 pour ravitailler la station internationale I.S.S. on utilisera le Progress M1 pouvant transporter 3200kg de charge utile

 

CHRONOLOGIE DES LANCEMENTS

.

Date de lancement

Lanceur

Site de lancement

Observations

PROGRESS 01

20 janvier 1978

Soyouz U

Baïkonour

1er ravitaillement de la station SALYOUT 6 - Il apportera aux cosmonautes du fuel, de la nourritures et des équipements pour la station.

PROGRESS 02

7 juillet 1978

Soyouz U

Baïkonour

2ème ravitaillement station SALYOUT 6 - Il apportera aux cosmonautes du fuel, de la nourritures et des équipements pour la station.

PROGRESS 03

8 août 1978

Soyouz U

Baïkonour

3ème ravitaillement de la station SALYOUT 6 - Il apportera aux cosmonautes du fuel, de la nourritures et des équipements pour la station.

PROGRESS 04

4 octobre 1978

Soyouz U

Baïkonour

4ème ravitaillement station SALYOUT 6 - Il apportera aux cosmonautes du fuel, de la nourritures et des équipements pour la station.

PROGRESS 05

12 mars 1979

Soyouz U

Baïkonour

5ème ravitaillement station SALYOUT 6

PROGRESS 06

13 mai 1979

Soyouz U

Baïkonour

6ème ravitaillement de la station SALYOUT 6

PROGRESS 07

28 juin 1979

Soyouz U

Baïkonour

7ème ravitaillement de la station SALYOUT 6

PROGRESS 08

27 mars 1980

Soyouz U

Baïkonour

8ème ravitaillement station SALYOUT 6

PROGRESS 09

27 avril 1980

Soyouz U

Baïkonour

9ème ravitaillement station SALYOUT 6

PROGRESS 10

1 juillet 1980

Soyouz U

Baïkonour

10ème ravitaillement de la station SALYOUT 6

PROGRESS 11

30 septembre 1980

Soyouz U

Baïkonour

11ème ravitaillement de la station SALYOUT 6

PROGRESS 12

24 janvier 1981

Soyouz U

Baïkonour

12ème ravitaillement de la station SALYOUT 6

PROGRESS 13

23 mai 1982

Soyouz U

Baïkonour

1er ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 14

10 juillet 1982

Soyouz U

Baïkonour

2ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 15

18 septembre 1982

Soyouz U

Baïkonour

3ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 16

31 octobre 1982

Soyouz U

Baïkonour

4ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 17

17 août 1983

Soyouz U

Baïkonour

5ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 18

20 octobre 1983

Soyouz U

Baïkonour

6ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 19

27 février 1984

Soyouz U

Baïkonour

7ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 20

15 avril 1984

Soyouz U

Baïkonour

8ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 21

7 mai 1984

Soyouz U

Baïkonour

9ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 22

28 mai 1984

Soyouz U

Baïkonour

10ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 23

14 août 1984

Soyouz U

Baïkonour

11ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 24

21 juin 1985

Soyouz U

Baïkonour

12ème ravitaillement station SALYOUT 7

PROGRESS 25

19 mars 1986

Soyouz U

Baïkonour

1er ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 26

23 avril 1986

Soyouz U

Baïkonour

2ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 27

19 janvier 1987

Soyouz U

Baïkonour

3ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 28

03 mars 1987

Soyouz U

Baïkonour

4ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 29

21 avril 1987

Soyouz U

Baïkonour

5ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 30

19 mai 1987

Soyouz U

Baïkonour

6ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 31

03 août 1987

Soyouz U

Baïkonour

7ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 32

23 septembre 1987

Soyouz U

Baïkonour

8ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 33

20 novembre 1987

Soyouz U

Baïkonour

9ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 34

20 janvier 1988

Soyouz U

Baïkonour

10ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 35

20 mars 1988

Soyouz U

Baïkonour

11ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 36

13 mai 1988

Soyouz U

Baïkonour

12ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 37

18 juillet 1988

Soyouz U

Baïkonour

13ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 38

09 septembre 1988

Soyouz U

Baïkonour

14ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 39

25 décembre 1988

Soyouz U

Baïkonour

15ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 40

10 février 1989

Soyouz U

Baïkonour

16ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 41

16 mars 1989

Soyouz U

Baïkonour

17ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M01

23 août 1989

Soyouz U

Baïkonour

18ème ravitaillement de MIR. Vaisseau cargo de 2ème génération

PROGRESS M02

20 décembre 1989

Soyouz U

Baïkonour

19ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M03

28 février 1990

Soyouz U

Baïkonour

20ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS 42

05 mai 1990

Soyouz U

Baïkanour

21ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M04

15 août 1990

Molniya

Baïkonour

22ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M05

27 septembre 1990

Molniya

Baïkanour

23ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M06

14 janvier 1991

Soyouz U

Baïkonour

24ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M07

19 mars 1991

Soyouz U

Baïkonour

25ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M08

30 mai 1991

Soyouz U

Baïkonour

26ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M09

20 août 1991

Soyouz U

Baïkonour

27ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M10

17 octobre 1991

Soyouz

Baïkonour

28ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M11

25 janvier 1992

Soyouz

Baïkonour

29ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M12

19 avril 1992

Soyouz

Baïkonour

30ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M13

30 juin 1992

Soyouz

Baïkonour

31ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M14

15 août 1992

Soyouz

Baïkonour

32ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M15

27 octobre 1992

Soyouz

Baïkonour

33ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M16

21 février 1993

Soyouz

Baïkonour

34ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M17

31 mars 1993

Soyouz

Baïkonour

35ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M18

22 mai 1993

Soyouz

Baïkonour

36ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M19

10 août 1993

Soyouz

Baïkonour

37ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M20

11 octobre 1993

Soyouz

Baïkonour

38ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M21

28 janvier 1994

Soyouz

Baïkonour

39ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M22

22 mars 1994

Soyouz

Baïkonour

40ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M23

22 mai 1994

Soyouz

Baïkonour

41ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M24

25 août 1994

Soyouz

Baïkonour

42ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M25

11 novembre 1994

Soyouz

Baïkonour

43ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M26

15 février 1995

Soyouz

Baïkonour

44ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M27

9 avril 1995

Soyouz

Baïkonour

45ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M28

30 juillet 1995

Soyouz

Baïkonour

46ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M29

8 octobre 1995

Soyouz

Baïkonour

47ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M30

18 décembre 1995

Soyouz

Baïkonour

48ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M31

05 mai 1996

Soyouz

Baïkonour

49ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M32

31 juillet 1996

Soyouz

Baïkonour

50ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M33

19 novembre 1996

Soyouz

Baïkonour

51ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M34

6 avril 1997

Soyouz

Baïkonour

52ème ravitaillement de la station MIR. Lors de l'arrimage, le cargo heurtera le module SPECTRE provoquant la dépressurisation de celui-ci (trou de 3 cm²) et endommagera 4 panneaux solaires.

PROGRESS M35

5 juillet 1997

Soyouz

Baïkonour

53ème ravitaillement de la station MIR, il apportera le matériel nécessaire pour la réparation du module SPECTRE endommagé lors de la collision avec PROGRESS M34

PROGRESS M36

5 octobre 1997

Soyouz

Baïkonour

54ème ravitaillement de la station MIR , 2 tonnes de ravitaillement dont un nouveau ordinateur

PROGRESS M37

20 décembre 1997

Soyouz

Baïkonour

55ème ravitaillement de la station MIR

PROGRESS M38

28 mars 1998

Soyouz

Baïkonour

56ème ravitaillement de la station MIR. Transporte carburants, vivres et équipements techniques et scientifiques

PROGRESS M39

15 mai 1998

Soyouz

Baïkonour

57ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M40

25 octobre 1998

Soyouz

Baïkonour

58ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M41

02 avril 1999

Soyouz

Baïkonour

59ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M42

16 juillet 1999

Soyouz

Baïkonour

60ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M1-1

01 février 2000

Soyouz

Baïkonour

61ème ravitaillement de la station MIR, premier vaisseau cargo de troisième génération.

PROGRESS M1-2

25 avril 2000

Soyouz

Baïkonour

62ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M1-3 ou 1P

06 août 2000

Soyouz

Baïkonour

1er ravitaillement de la station spatiale internationale par un vaisseau Progress. Il apportera du carburant, des vêtements, de la nourriture et du matériel informatique. Le vaisseau s'amarrera automatiquement au module Zvezda. Il se consumera dans l'atmosphère le 1er octobre.

PROGRESS M43

16 octobre 2000

Soyouz

Baïkonour

63ème ravitaillement de la station MIR.

PROGRESS M1-4

15 novembre 2000

Soyouz

Baïkonour

2ème ravitaillement de la station spatiale internationale.

PROGRESS M1-5

24 janvier 2001

Soyouz

Baïkonour

64ème et dernier ravitaillement de la station MIR. Il propulsera la station dans l'océan pacifique le 23 mars 2001.

PROGRESS M44

26 février 2001

Soyouz

Baïkonour

3ème ravitaillement de la station spatiale internationale. Le vaisseau est venu livrer aux trois cosmonautes de l'ISS du combustible, du matériel technique et scientifique, de l'eau et de la nourriture.

PROGRESS M1-6

20 mai 2001

Soyouz

Baïkonour

4ème ravitaillement de la station spatiale internationale. Il apporte à l'ISS plus d'une tonne de combustible, des équipements de nettoyage et de contrôle de la qualité de l'air, d'autres pour le chauffage de l'eau ou la régulation du chauffage dans la station, des filtres et des outils pour procéder aux réparations ainsi qu'un disque dur pour l'ordinateur principal du module Unity. Les astronautes recevront aussi des conserves, des fruits et des légumes frais, des caisses de médicaments, des sous-vêtements ainsi que des colis adressés par leurs parents.

PROGRESS M45

21 août 2001

Soyouz

Baïkonour

5ème ravitaillement de la station spatiale internationale.

PROGRESS M-CO1

14 septembre 2001

Soyouz

Baïkonour

Ajout du module d'arrimage russe PIRS sous le module Zvezda de la station spatiale internationale.

PROGRESS M1-7

21 novembre 2001

Soyouz

Baïkonour

6ème ravitaillement de la station spatiale internationale.

PROGRESS M1-8

21 mars 2002

Soyouz

Baïkonour

7ème ravitaillement de la station spatiale internationale. Il transporte du carburant, de l'oxygène, de l'eau et des équipements scientifiques pour l'ISS, ainsi que des pommes fraîches, des oranges et des citrons pour les cosmonautes, divers produits de toilette et des médicaments. Le 25 mars, le commandant Youri Onufrienko, Carl Walz et Daniel Bursch ont commencé à décharger la cargaison.

PROGRESS M46

26 juin 2002

Soyouz

Baïkonour

8ème ravitaillement de la station internationale. Le vaisseau apporte du combustible, de l'eau et de la nourriture pour l'équipage permanent. Il transporte également des équipements techniques pour les modules russes

PROGRES M1-9

30 septembre 2002

Soyouz

Baïkonour

9ème ravitaillement de la station internationale. Il transporte du carburant, de l'oxygène, de l'eau et des équipements scientifique destinés au module russe. Il emporte aussi des pommes fraîches, des oranges et des citrons, ainsi que des articles d'hygiènes personnelles, des médicaments et des questionnaires pour le recensement démographiques prévu en Russie

PROGRESS M47

02 février 2003

Soyouz

Baïkonour

10ème ravitaillement de la station internationale. Il transporte du carburant, de l'oxygène, de l'eau et et les composants nécessaires à la réparation de la boîte à gants pour la recherche en microgravité développée par l'Agence spatiale européenne. La boîte à gants pour la recherche en microgravité est installée à l'intérieur du laboratoire américain Destiny pour un usage opérationnel prévu pour dix ans. Il s'agit de la première installation de recherche européenne à bord de l'ISS. Elle permettra aux astronautes de procéder à des expériences très variées dans le domaine des matériaux, de la combustion, des fluides et des biotechnologies et de conduire des études en conditions de microgravité. Elle pourra également servir à effectuer de menus travaux de réparation et d'entretien de matériel nécessitant une atmosphère contrôlée. Les modes d'utilisation de la MSG sont nombreux et novateurs, allant de la commande manuelle par les astronautes au moyen d'ordinateurs portables jusqu'à la commande entièrement automatisée et à distance depuis la Terre. La MSG est également équipée d'une liaison assurant en permanence les échanges de données avec les stations sol.

PROGRESS M1-10

8 juin 2003

Soyouz

Baïkonour

11ème ravitaillement de la station internationale Il transporte près de 2,3 tonnes de fret: ergols, matériel russe et espagnol destiné à des expériences scientifiques, denrées alimentaires, eau, colis, cassettes audio contenant des échantillons de bruits de ressac, d'oiseaux, de pluie et d'autres sons terrestres.

PROGRESS M48

29 août 2003

Soyouz

Baïkonour

12ème ravitaillement de la station internationale. Il transporte 2566 kg de matériel, nourriture, boissons et aussi une grande quantité de DVD vidéo à l'usage des astronautes. Il apporte aussi un équipement de téléphonie par satellite et un GPS à l'usage de l'équipage actuel en prévision de leur retour sur Terre à bord du Soyouz TMA-2.

PROGRESS M1-11

29 janvier 2004

Soyouz

Baïkonour

13ème ravitaillement de la station internationale Dans sa cargaison, le cargo transporte des équipements scientifiques (Expédition néerlandaise "DELTA" qui aura lieu lors de la relève d'avril) suivants :

ARGES - Cette expérience étudiera des lampes à décharge à haute intensité (DHI), utilisées pour toutes sortes d'illuminations extérieures. Elle tirera parti de l'absence de gravité afin de mieux comprendre le fonctionnement de ces lampes et d'en améliorer l'efficacité.

HEAT - Cette expérience consistera à réaliser des essais d'échange thermique dans une section de caloduc, en vue de mettre au point des systèmes de diffusion thermique plus efficaces pour de futurs satellites et véhicules spatiaux.

PROMISS-3 - Cette expérience doit analyser la croissance de cristaux de protéines en impesanteur, croissance qui sur Terre ne peut être observée de manière aussi précise et homogène.

SUIT - Cette démonstration de technologie vise à améliorer les capacités d'orientation des astronautes et à réduire le mal de l'espace. Pour réaliser cette expérience, l'astronaute devra porter une veste spéciale dotée d'éléments vibrants qui l'aideront à avoir conscience de sa position.

ETD - Il s'agit d'une expérience de physiologie humaine utilisant un oculomètre pour déterminer les mouvements des yeux en impesanteur et enregistrer leurs différences par rapport aux mêmes mouvements sur Terre, de façon à comprendre l'influence que le système commandant l'équilibre exerce sur les mouvements des yeux. Cette étude est importante pour les troubles de l'équilibre dans l'espace et au sol.

SAMPLE - Il s'agit d'une étude sur l'identification et la physiologie d'espèces microbiennes à différents endroits de l'ISS ainsi que sur les astronautes. Cette expérience consistera à prélever des échantillons aux endroits sélectionnés et à étudier de quelle manière ces différents microbes s'adaptent à l'impesanteur.

MOT - Il doit étalonner des accéléromètres qui seront utilisés pour mesurer des accélérations dans trois directions. Une fois étalonnés, ces accéléromètres seront incorporés dans des implants abdominaux radio-sensibles destinés à des souris, afin de mesurer les accélérations ainsi que leur rythme cardiaque et la température de leur organisme.

Des conteneurs spéciaux, dénommés BIOKITS, font également partie de la cargaison du Progress. Ils seront utilisés pour le retour des échantillons des expériences biologiques réalisées au cours de la mission DELTA.

En outre, le cargo emporte un analyseur de spectre russe, qui ne fait pas partie de la mission DELTA. Cet instrument est nécessaire pour procéder à une vérification en orbite de l'expérience européenne " Services de transmission à l'échelle du globe " (GTS) conduite à bord de l'ISS. Il examinera la qualité des câbles hautes fréquences de l'expérience GTS, lesquels pourraient être à l'origine du fait que les signaux reçus au sol jusqu'à présent sont plus faibles que prévu.

Matriochka est une autre expérience embarquée sur Progress qui ne relève pas de la mission DELTA. Il s'agit d'une installation expérimentale qui sera placée à l'extérieur du module russe Zvezda afin de mesurer les niveaux de radiation auxquels les astronautes sont exposés dans l'espace. Dotée d'une tête et d'un torse, Matriochka est fabriquée à partir d'os naturel et d'un matériau synthétique comparable à des tissus humains ; ce mannequin est équipé de capteurs internes et externes de mesure des radiations, placés à des endroits vitaux comme la région de l'estomac, des poumons, des reins, du côlon et des yeux. Cette installation restera à l'extérieur de l'ISS pendant un an. C'est une charge utile de l'ESA, dont le chef de file est le Centre aérospatial allemand (DLR) à Cologne.

Le matériel transporté comprend également des éléments importants du système de rendez-vous et d'amarrage du véhicule de transfert automatique (ATV) européen suivants:

Ces équipements fournis par la Russie et par l'ESA sont indispensables pour permettre le rendez-vous entre le premier ATV, dénommé Jules Verne, et l'ISS au début de l'année prochaine.

Le vidéomètre, qui sera installé sur l'ATV, permettra d'effectuer les manœuvres de rendez-vous en orbite avec un degré de précision jamais atteint à ce jour. Cet instrument analysera la lumière laser émise par l'ATV et renvoyée vers lui par les rétroréflecteurs. Ceux-ci font partie de l'ensemble de visée du vidéomètre que transporte le Progress. Ils serviront de cibles sur le côté du module de service où s'opérera l'amarrage. Deux jeux de rétroréflecteurs de types différents permettront à l'ATV de connaître avec précision sa distance ainsi que son orientation angulaire par rapport à l'ISS à partir d'une distance de 300 m.

Les deux antennes joueront un rôle essentiel pour les communications vocales et de données entre le module russe Zvezda et l'ATV. Ce système sophistiqué d'antennes, fabriqué en Russie, nécessitera l'emport ultérieur de six antennes supplémentaires par d'autres vaisseaux Progress.

Tous ces éléments relatifs à l'ATV seront installés sur le côté arrière du module Zvezda au cours d'activités extra-véhiculaires programmées pour juillet prochain. Certains des anciens rétroréflecteurs ATV, qui avaient été installés sur Zvezda avant son lancement en 1998, seront ramenés sur Terre pour y être analysés.

PROGRESS M49

25 mai 2004

Soyouz

Baïkonour

14ème ravitaillement de la station internationale

PROGRESS M50

11 août 2004

Soyouz

Baïkonour

15ème ravitaillement de la station internationale. Il apporte 2,5 tonnes de matériels divers, des vivres dont du chocolat, de l'eau, du carburant, des vêtements de rechange, mais aussi des magazines et des DVD pour les astronautes.

PROGRESS M51

23 décembre 2004

Soyouz

Baïkonour

16ème ravitaillement de la station internationale. Il apporte 2,2 tonnes de frêt dont du matériels divers (lettres, cassettes et photos de famille), vêtements, matériel de gymnastique, 370 kg eau, 493 kg carburant 1100 kg de nourriture 44 kg d'oxygène, et matériel de recherches

PROGRESS M52

28 février 2005

Soyouz

Baïkonour

17ème ravitaillement de la station internationale. Il transporte 2,5 tonnes de vivres, d'eau, de combustible et de matériel scientifique, y compris 175 kg de carburant, 110 kg d'oxygène, 86 boîtes de nourriture ou encore 485 litres d'eau. Parmi ces fournitures, se trouvent notamment des appareils numériques avec lesquels le prochain équipage de l'ISS inspectera la navette spatiale Discovery lors de son approche à l'occasion de la première mission depuis l'explosion de Columbia, le 1er février 2003. Il emporte aussi cinquante escargots, soigneusement sélectionnés en vertu de leur comportement et de leur résistance physique aux tests en centrifugeuse, comme n'importe lequel de leurs collègues humains. Le but de leur présence à bord de l'ISS est de participer à une série d'expériences portant sur le comportement de l'appareil vestibulaire humain en apesanteur.

PROGRESS M53

16 juin 2005

Soyouz

Baïkonour

18ème ravitaillement de la station internationale. Il livrera à l'équipage 2114 kg de fret, dont 180 kg de propergol, 420 litres d'eau, 109 kg d'oxygène sous pression, 40 cartouches de réserve pour le régénérateur d'oxygène, de la nourriture, du matériel scientifique, mais aussi un nouvel équipage d'escargots-astronautes, utilisés dans le cadre d'expériences biologiques et médicales.

PROGRESS M54

8 septembre 2005

Soyouz

Baïkonour

19ème ravitaillement de la station internationale. Il livrera à l'équipage 2 400 kg de fret, dont du propergol, de l'eau, un bloc de régénération de l'air pour réparer le système Electron qui produit de l'oxygène à bord de la station, des équipements scientifiques et hygiéniques, du matériel anti-incendie

PROGRESS M55

21 décembre 2005

Soyouz

Baïkonour

20ème ravitaillement de la station internationale. Le nouveau vaisseau emporte avec lui plus de 2 575 kg de charge utile. Elle comprend 1 405 kg de matériel et équipements divers, 210 kg d'eau, 83 kg d'oxygène et d'air, ainsi que 880 kg de carburant pour les moteurs servant à contrôler l'attitude de la Station spatiale.

PROGRESS M56

24 avril 2006

Soyouz

Baïkonour

21ème ravitaillement de la station internationale.

 

Retour accueil