La conception de VOSTOK (Est en russe) fut réalisée de mars à novembre 1958. La méthode de calcul de la protection thermique avait été mise au point par M. Keldysh en 1953. Le matériau utilisé fut un plastique renforcé de tissu d'amiante. Lors du calcul de l'épaisseur de la couche K. Choustine fit une erreur de facteur deux, par souci de sécurité Korolev demanda que l'épaisseur soit multiplié par quatre (50mm). En mars ce fut le retour avec parachute qui fut retenue. Quand à la forme du vaisseau, afin de minimiser la masse à récupérer, il fut décidé que le vaisseau serait composé d'une capsule de descente et d'un compartiment de service largué avant le retour. La cabine en forme de sphère reçue l'aval des autorités russes. L'allure générale du vaisseau fut définie en mai, et la décision de construire Vostok fut prise en novembre 1958.

En mai 1959, les plans furent terminés et la fabrication put commencer. Le constructeur en chef du Vostok fut O. Ivanovsky. De la fin de 1959 au début de 1960, le système de récupération fut essayé en vol. La capsule fut d'abord largué d'un avion "An-12" volant à 11 000 mètres d'altitude pour tester le système de parachutes. Puis les essais de catapultage furent réalisés à partir d'un "Il-28" volant à 7 000 mètre d'altitude avec le parachutiste d'essai P. Dolgov pour tester le siège éjectable et le scaphandre (le premier scaphandre spatiale pèsait 11,5 kg dont 3,6 kg de casque.

Simultanément, les essais en vol de la fusée porteuse et des services terrestres (suivi de la fusée, paramètres etc..) eurent lieu. Des modifications eurent lieu sur la fusée : le troisième étage vut la poussée de son moteur augmenté.

En décembre 1959, le premier vaisseau fut fabriqué pour les essais électriques. Le 15 mai 1960, le premier "Vostok A" de 4 540 kg fut lancé sous l'étiquette Spournik 4 (il ne possèdait pas de système de survie ni de protection thermique). Un mauvais fonctionnement d'un capteur provoqua la perte de la capsule. Plusieurs essais furent réalisés et le 09 mars 1961 la version définitif fut essayé sous le nom de Spoutnik 9. Face à ces succès, Korolev écrivit au Comité central pour demander l'envoi d'un homme dans l'espace.

LE PREMIER HOMME DANS L'ESPACE

Le vaisseau que Youri Gagarine monta, était un engin de 4 725 kg, dont 2 460 kg pour la capsule et 2 265 pour le compartiment des appareils. Le volume habitable était de 1,6 m3. Le cosmonaute en scaphandre était installé sur un siège éjectable. Il disposait d'une commande manuelle, mais on avait prévu un code (chiffre 125) pour débloquer les commande, démontrant ainsi sa maîtrise de lui-même. Le siège éjectable servait en cas d'avarie au lancement (jusqu'à la 40ème seconde de vol, l'ordre etait transmis du sol), et au moment du retour. Il n' y avait pas de parachute de secours. Le compartiment des appareils etait attaché à la capsule par quatre rubans métalliques. Il renfermait la rétrofusée et les ergols. La liaison avec les appareils etait assurée par un cordon ombilical dans lequel passaient 850 prises de contact. Au total, le vaisseau possèdait 241 lampes électroniques, plus de 6 000 transistors, 56 moteurs électriques et environ 800 relais et commutateurs électriques. Les appareils étaient reliés par quinze kilomètre de fils électriques et 880 prises de contact.

Le 08 avril 1961, la Commission d'Etat se réunit et fixa la mission à une seule orbite et Gagarine comme 1er cosmonaute, Titov comme doublure et Nelioubov comme triplure.

Le 12 avril, la fusée fut transporté sur la plate-forme de tir. Deux heures avant le tir, Gagarine monta au sommet de la fusée, il fut salué par tous les membres de la Commission d'Etat. Lors de la fermeture de l'écoutille, un voyant d'étanchéité ne s'alluma pas, il fallut l'ouvrir et vérifier la signalisation. Ce fut le seul problème du compte à rebours. A 09 heures 07 le décollage eut lieu. Gagarine cria alors le fameux "Poekali" ("on y va" en russe). Le vol dura 108 minutes. A 09h51, l'orientation solaire fut branchée. A 10h25, la rétrofusée fut allumée et la capsule entra dans l'atmosphère. A l'altitude de 7 000 mètre, Gagarine fut éjecté et descendit en parachute. L'atterrissage eut lieu à 10h55 dans un champ du village de Smelovka près d'Engels dans la région de Saratov. Contrairement à la légende, Gagarine n'a pas atterri dans sa capsule. Cette date marque le début de l'homme dans l'espace..

 

.

Date de lancement

Lanceur

Site de lancement

Observations

VOSTOK A1 ou SPOUTNIK 4

15 mai 1960

Sémoirka

Tyuratam

Essai de la capsule. Suite à un mauvais fonctionnement du capteur d'infrarouge, la direction de l'impulsion de freinage augmente la vitesse au lieu de la réduire, causant la perte de la capsule.

VOSTOK A2 ou SPOUTNIK 5A

23 juillet 1960

Sémoirka

Tyuratam

Avec deux chiens. Explosion du lanceur au décollage.

VOSTOK A3 ou SPOUTNIK 5

19 août 1960

Sémoirka

Tyuratam

Vaisseau de 4 600 kg. Avec les chiennes Strelka et Belka. Le 20 août, à la 18ème orbite, le retour sur terre est ordonné à l'aide de l'orientation solaire : la récupération s'effectué avec une précision de 10 km dans la région d'Orsk.

VOSTOK A4 ou SPOUTNIK 6

1er décembre 1960

Sémoirka

Tyuratam

Après une rotation autour de la Terre de 24 heures, le contrôle au sol envoie l'ordre d'allumage des rétrofusée, la trajectoire du véhicule est trop raide et la capsule avec les chiennes Pchelka et Mushka se consume dans l'atmosphère terrestre.

VOSTOK A5 ou SPOUTNIK 7

21 décembre 1960

Sémoirka

Tyuratam

Suite à une panne du troisième étage, la procédure d'avarie est utilisé et les chiens Jemtchoujnaya et Joulka sont récupérés dans les montagne de l'Altaï

VOSTOK A6 ou SPOUTNIK 9

09 mars 1961

Sémoirka

Tyuratam

Essai de la nouvelle capsule d'un poids de 4 700 kg. Avec la chienne Tchernouchka et le mannequin de Ivan Ivanovitch

VOSTOK A8 ou SPOUTNIK 10

25 mars 1961

Sémoirka

Tyuratam

Dernier essai de la capsule d'un poids de 4 695 kg. Avec la chienne Zvesdotchka

VOSTOK 1 ou "KEDR"

"CEDRE"

12 avril 1961

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité, Youri GARGARINE, 1er homme de l'espace en effectuant un tour de la Terre. Retour près de Saratov sur la Volga

Durée : 01 heure 48 minutes - >> voir fiche

VOSTOK 2 ou "OREL"

"AIGLE"

6 août 1961

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité, avec Gherman Stephanovitch TITOV. Récupéré après 17 orbites, le 7 août 1961 à 7:18 GMT.

Durée : 1 jour 1 heure 18 minutes - >> voir fiche

VOSTOK 3 ou "SOKOL"

"FAUCON"

11 août 1962

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité, Vol jumelé avec Vostok 4, avec Adrian NIKOLAIEV - Récupéré le 15 août 1962 à 6:52 GMT au 4802'N - 7545'E

Durée : 03 jours 22 heures 22 minutes - >> voir fiche

VOSTOK 4 ou "BERKUT"

"AIGLE DORE"

12 août 1962

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité. Vol jumelé avec Vostok 3, avec Pavel POPOVITCH. Récupéré le 15 août 1962 à 6:59 GMT au 4809'N - 7151'E

Durée : 02 jours 22 heures 56 minutes 43 secondes - >> voir fiche

VOSTOK 5 ou "YASTREB"

"FAUCON"

14 juin 1963

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité, avec Valery Feodoravitck BYKOVSKY. Récupéré le 19 juin 1963 à 11:06 GMT au 5324' N et 6737' E.

Durée : 04 jours 23 heures 07 minutes 02 secondes - >> voir fiche

VOSTOK 6 ou "CHAIKA"

GOELAND

16 juin 1963

Sémoirka

Tyuratam

Vol habité. Valentina TERECKOVA est la première femme dans l'espace et la seule femme à passer la stratosphère jusqu'à Svetlana Savitskaya. - Récupéré le 19 juin 1963 à 8:20 GMT au 5316' N - 8027' E.

Durée : 02 jours 22 heures 50 minutes 08 secondes - >> voir fiche

7 autres lancements de VOSTOK étaient programmés, mais ils furent annulés au profit du programme VOSKHOD